ДетскиеДомики.Ру - забота о детях с особыми нуждами

 

 

Rechercher Dans Le Blog

Tags

 

Умом Россию не понять,
Аршином общим не измерить:
У ней особенная стать -
В Россию можно только верить.

Nul mètre usuel ne la mesure,
Nulle raison ne la conçoit.
La Russie a une stature
Qui ne se livre qu'à la foi.

Fiodor Tiouttchev (1866)

 

 

Да, и такой, моя Россия,
Ты всех краев дороже мне.
А. Блок


Люби Россию, ибо она мать твоя, и ничто в мире не заменит тебе её.
Казачья заповедь

 


Праздники России


 
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 10:02

 

 
volgograd-10.jpg"La Mère Patrie vous appelle!"
"Родина-мать зовёт!" ("Rodina-mat zaviote!")
sur la colline Mamaïev kourgane à Volgograd.
sculpteur: Evguéni Voutchétitch
ingénieur: Nikolaï Nikitine
1959-1967
 
J'ai mis sur mon blog une photo de la "Mère Patrie" du cimetière Piskariovskoïé à Saint-Pétersbourg ( ici ), et j'ai pensé à la "Mère Patrie vous appelle!" de Volgograd que j'aime depuis longtemps. Je la trouve magnifique et légère, malgré ses dimensions impressionnantes. En béton armé, c'est aussi une prouesse technique. Presque 8000 tonnes (5500 tonnes de béton et 2400 de métal). 85 mètres de haut. 52 mètres rien que pour la dame. L'épée de 33 mètres (14 tonnes), c'est déjà quelque chose! La rigidité de l'ensemble est assurée par un système de câbles internes. Guerre froide oblige, Nikita Khrouchtchev a insisté pour que la statue soit plus haute que la statue de la Liberté. La "Mère Patrie" de Volgograd était même une des plus hautes statues au monde au moment de son inauguration, en 1967. On la voit à des dizaines de kilomètres.


Comme Saint-Pétersbourg-Pétrograd-Léningrad, Volgograd a subi des changements de nom: Tsaritsyne, ensuite Stalingrad (1925-1961), puis Volgograd. Aujourd'hui, c'est une ville qui compte environ 1 million d'habitants. Elle se trouve sur la rive droite de la Volga, d'où son nom: Volgograd, c'est-à-dire "la ville de la Volga".

La bataille de Stalingrad, un tournant dans la Seconde Guerre mondiale,  a commencé en juillet 1942 et s'est terminée en février 1943. L'armée soviétique a réussi l'impossible face à un adversaire mieux préparé, mieux équipé et supérieur en nombre. Les batailles de rues sont devenues légendaires. La colline Mamaïev qui surplombe la partie centrale de la ville, a changé de camp 8 fois durant la bataille! Des combats acharnés s'y sont déroulés. Ce fiasco a marqué le début de la fin pour l'Allemagne nazie. Vous avez peut-être vu le beau film de Jean-Jacques Annaud (Stalingrad, Enemy at the Gates, 2001). 35 000 victimes de la bataille sont enterrées sur la colline Mamaïev.

Elle encourage ses fils et ses filles à combattre l'ennemi. Elle protège le pays des envahisseurs.

Cette statue fait partie des sept merveilles de la Russie, selon les résultats d'un vote populaire qui s'est tenu en 2008. Bien sûr, ce n'est pas seulement pour sa beauté, mais aussi pour ce qu'elle représente. La colline Mamaïev kourgane est un endroit sacré pour les Russes, parce qu'ils n'oublieront jamais cette guerre terrible.




 
Repost 0