ДетскиеДомики.Ру - забота о детях с особыми нуждами

 

 

Rechercher Dans Le Blog

Tags

 

Умом Россию не понять,
Аршином общим не измерить:
У ней особенная стать -
В Россию можно только верить.

Nul mètre usuel ne la mesure,
Nulle raison ne la conçoit.
La Russie a une stature
Qui ne se livre qu'à la foi.

Fiodor Tiouttchev (1866)

 

 

Да, и такой, моя Россия,
Ты всех краев дороже мне.
А. Блок


Люби Россию, ибо она мать твоя, и ничто в мире не заменит тебе её.
Казачья заповедь

 


Праздники России


 
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 22:36

 
La cathédrale de la Résurrection-du-Christ, plus connue sous le nom de "Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé" (Спас-на-Крови), est un des monuments incontournables du centre historique de Saint-Pétersbourg. Dans la ville du classicisme et du baroque, le style néo-russe étonne et fait du bien ! On l'aime, cette cathédrale. Elle a pourtant failli disparaître à plusieurs reprises. Une chose incroyable s'est notamment passée pendant le blocus de 1941-1944, mais la cathédrale est toujours là.

sauveur-sur-le-sang-verse-spb-8.jpg


Le Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé a été construit à l'endroit où, en 1881, le tsar Alexandre II avait été grièvement blessé  lors d'un attentat (il mourra peu après au palais d'Hiver). L'empereur qui avait déjà échappé à plusieurs attentats n'a pas survécu à celui de 1881, au bord du canal Catherine (aujourd'hui canal Griboïédov). L'église, terminée en 1907, répète un peu le destin chaotique d'Alexandre II, mais la fin est plus heureuse.



 


Les en
sauveur-sang-verse-spb-11.jpgnuis commencent bien sûr après le coup d'Etat bolchévique. Le destin des édifices religieux est souvent le même. Quand on pense que même la cathédrale Basile-le-Bienheureux sur la place Rouge a failli être détruite... Quelles années noires décidément ! Dans les années 1920, des objets de culte sont confisqués. En 1930, le Sauveur-sur-le-Sang-Versé est fermé au culte et une commisssion décide sa démolition. En attendant la destruction, l'église est transformée en entrepôt. L'intention de la détruire est confirmée par un comité en charge des monuments. Seulement certaines mosaïques devaient être sauvées. Plusieurs musées de Léningrad se partageaient déjà les "morceaux" ! 1941. La guerre commence et la démolition est reportée. La guerre a en quelque sorte "sauvé" l'église. Mais l'église ne va pas sortir indemne de cette période terrible. Elle est transformée en morgue pour les habitants de Léningrad morts de faim, de froid ou sous les bombardements. Pour une raison inconnue, on n'a même pas tenté de camoufler ses coupoles. L'église est évidemment endommagée par des éclats d'obus, mais, miracle, aucune bombe ne l'a touchée directement. Enfin, c'est ce qu'on croyait pendant presque 20 ans...

sauveur-sang-verse-spb-10.jpg
Le "Christ Pantocrator" est la mosaïque de la voûte de la coupole centrale. Elle a été composée par les mosaïstes de l'académie des Beaux-Arts, d'après un carton de Nikolaï Kharlamov, un peintre monumentaliste connu à l'époque. Le visage du Christ est très expressif. Pendant le blocus de Léningrad, un obus ennemi tombe sur la coupole centrale, au niveau de la main du Christ. Par chance (ou par miracle), il n'explose pas à l'impact et reste coincé dans la voûte, comme si le Christ le retenait ! C'est seulement presque 20 ans après, lors d'une restauration, que l'obus d'environ 150 kg est découvert. En 1961, une opération de désamorçage est menée. Pour cela, il a fallu enlever 6 m² de mosaïque près de la main du Christ.
sauveur-sur-le-sang-verse-spb-4.jpg
Après la guerre, le Sauveur-sur-le-Sang-Versé devient un entrepôt pour décorations de théâtre. La cathédrale a aussi échappé à la vague de destructions des années 1960. En 1970, enfin une bonne nouvelle: l'édifice très détérioré devient une filiale du musée "Cathédrale Saint-Isaac". La restauration principale commencée à ce moment-là a été terminée en 1997. Lors de l'ouverture, la file d'attente atteignait la Nevski prospekt !

La restauration, commencée au début des années 1970, s'éternisait. Les échafaudages faisaient partie du paysage. La légende circulait selon laquelle le régime soviétique se maintiendrait tant que les échafaudages recouvriraient le Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé. Les échafaudages ont été démontés en 1991...

Une chanson datant des années 1980 du barde pétersbourgeois Alexandre Rosenbaum où il parle justement de ces échafaudages qu'il rêve de retirer (la chanson est accompagnée d'un beau diaporama de St-Pétersbourg).

"...Мечтаю снять леса...
Я двадцать лет мечтаю снять леса со Спаса-на-Крови..."


Espérons que dans l'avenir, plus rien ne viendra menacer cette cathédrale !


Pour ceux qui n'ont pas le vertige: la ville vue depuis les coupoles du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé


Partager cet article

Repost 0

commentaires

S. VANNIER 27/08/2010 09:38



Bonjour, nous avons créé une chorale russe avec une chef de choeur de Krasnoyarsk. Nous chantons depuis janvier et sommes une douzaine. Venez-vous joindre à nous RER ARCUEIL (après Cité
Universitaire).


Cordialement


La chorale



SABAKA 25/08/2010 21:11



 


 priviet lozotchka


je te remercie de vouloir faire partie de ma communaute, c est tres sympa !


je regarde ta video sur st pertersbourg e j en ai de frissons. Ma femme et ma fille  y sont alle quelqueas jours en juillet et moi, impossible comme d hab. Pas d invitation donc pas ed visa.
donc ta video me fait rever, un reve simple, retourne en russie. merci


 


spatsaloui a toi



LIZOTCHKA 25/08/2010 22:20



Ah, ces satanés visas! Le système d'invitations est très contraignant.



CuisineStyle 25/08/2010 13:10



Privet Lizotchka!


J'ai déjà entendu cette huistoire...


"Alexandre Rosenbaum" j'ai même le CD chez moi, ABAJAYOU YEVO!!!


chaslivo.


CuisineStyle.



LIZOTCHKA 25/08/2010 18:21



Сбылась мечта Cаши Розенбаума... Я тоже его обожаю!



margareth 23/08/2010 15:37



C'est extraordinaire cette histoire d'un obus "retenu" par la main du Christ ! Il y aurait là de quoi écrire une légende édifiante.



LIZOTCHKA 23/08/2010 19:30



Oh, je suis très cartésienne et non-croyante. Les obus qui n'explosent pas à l'impact, ce n'est pas rare!



Alexandre 23/08/2010 09:19



Merci pour tous ces riches liens !!


Ces clichés illustrent bien ce que je disais précédemment : le style soit-disant ecclectique ce certains de ces édifices religieux ne fut q'un pretexte à leur démolition , car on peut voir sue
ces banques d'images de nombreuses églises petersbourgeoises du XVIIIème s.


J'y ai reconnu ceux que j'ai évoqué : l'Assomption de la place au foin , ND du Signe , l'Ascension de Ton , Saint-Catherine du même architecte , et de nombreux autres édifices remarquables qui
donnaient à saint-Petersbourg une allure beaucoup plus "  russifiée " qu'aujourd'hui .


Certaines de ces églises disparues sont d'ailleurs très " moscovites " .


Je trouve dommage dans l'exemple que vous donnez , que les habitants du quartier s'oppose à la reconstruction d'une magnifique église du baroque petersbourgeois , tout ça pour protéger un square
banale voire laid ...



LIZOTCHKA 23/08/2010 18:26



Le bâtiment ne va pas occuper toute la superficie du square, mais les habitants ont peut-être peur de ne plus pouvoir profiter de ce lieu de promenade. Il y a assez
peu d'endroits où se promener avec des poussettes, par exemple, dans ce quartier. Pour avoir habité à côté pendant 10 ans, je trouve que ce square est bien pratique et agréable! Il y a des
mécontents, c'est normal. Aucune décision n'est prise. Une étude archéologique est menée sur le terrain, c'est tout. En général, je suis contente lorsque des gens protestent en Russie. Ils
semblent le plus souvent si passifs et indifférents à tout! Pour les destructions, on invoquait souvent une gêne pour la circulation...



Alexandre 22/08/2010 14:03



Voici l'église de l'Ascension édifiée par Constantion Ton en 1843 et détruite en 1920 ( dernière photo en bas à droite ) :


http://en.wikipedia.org/wiki/Konstantin_Thon


Ce type d'église néo-russe , ou celles néo-byzantines , ont été massivement détruitesà Saint-Petersbourg à partir des années 20 .


Elles donnaient à la ville une tout autre physionomie qu'aujourd'hui , dont la cathédrale du Christ-sauveur-sur-le-sang-Versé est le rare témoignage .


De rien pour les photos du palais chinois et de Peterstadt à Oraniembaum .Les photos des intérieurs , il faut que je les trie , car les 3 palais sont mélangés ...


Un blog ...mmm... je n'aurais jamais le temps , mais pourquoi pas un jour ...



LIZOTCHKA 22/08/2010 21:05



Je confirme, un blog prend du temps. Pas facile !

Dans le petit jardin Saint-Matthieu (Пушкарская улица, 35 /
Ленина улица, 5) près de chez moi à Piter, l'église Saint-Matthieu (ou de l'Intercession-de-la-Vierge) a été démolie en 1932. L'église datait du XIXe, mais il y en avait une ici depuis l'époque de Pierre le Grand ! Un projet
de reconstruction est envisagé, mais rien n'est décidé. Des habitants ont protesté contre la reconstruction
(ils veulent préserver le square). http://russian-church.ru/viewpage.php?cat=petersburg&page=104

L'histoire de l'église et des photos (au N.16)

Des photos des démolitions d'édifices religieux à Léningrad (la première est
celle dont je viens de parler). Triste ! Quelques photos des églises détruites.




Tania 22/08/2010 10:12



La vue de cette église au bord du canal est une des images fortes de mon séjour à Saint-Pétersbourg. Nous passions très souvent par là, mais nous n'y sommes pas entrés.



LIZOTCHKA 22/08/2010 13:16



On voit tout le temps cette cathédrale, à deux pas de la Nevski. Mais on ne peut pas tout visiter lors d'un voyage.



aimela 22/08/2010 09:49



Heureusement que cette cathédrale n'ai pas été détruite, elle est magnifique  et quelle vue  de ses toits . Merci aussi pour la chanson  même si je ne comprends pas les paroles, la
musique et la voix du chanteur m'ont plu. Bon dimanche



LIZOTCHKA 22/08/2010 13:14



Bon dimanche, Aiméla !



Alexandre 22/08/2010 09:10



Le destin de cet incroyable édifice est en effet hors du commun  !


Croire que Saint-Petersbourg fut figé après 1917 est un mythe dévellopé par la propagande soviétique : les églises petersbourgeoises détruites entre 1929 et 1961 furent nombreuses .


Celles du XIXème siècle furent les plus touchées , et notamment les édifices néo-byzantins de Constantin Thon ( comme l'immense église Sainte-Catherine , une sorte de " Christ-Sauveur moscovite "
plus petit   ) , et une très grande partie des églises néo-russes de style " XVII ème " des années 1860-1900 .


C'est simple à chaque attentats manqués contre Alexandre II , mais aussi Nicolas II , une église néo-russe était édifiée . Aussi lors d'évènements comme la guerre russo-japonaise .


Quasiment tous ces temples orthodoxes ont été détruits , sous pretexte qu'ils nuisaient au classicisme de l'ancienne capitale de l'Empire ....


Balivernes quand on sait que furent aussi rasées sans état d'âme des églises du XVIIIème siècle rococo comme l'Assomption de la place au foin ( la dernière église de la ville à avoir été démolie
, en 1961 ) , ou d'époque classique fin XVIIIème s. comme Notre-Dame-du-Signe , en face de la gare de Moscou .


L'église grecque orthodoxe de la ville fut aussi rasée vers 1930 : édifiée grâce aux dons de la communauté grecque , elle était la copie d'une église d'Athènes .


On peut aussi citer l'église de l'Annonciation , construite par Thon de 1843 à 1848 en style néo-russe et démolie en 1920 , l'un des premières ...


Ou encore l'immense église néo-byzantine Saint-Vladimir , édifiée entre 1861 et 1866 et démolie vers 1925 ( photo n°4 ) :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Architecture_n%C3%A9o-byzantine_en_Russie_imp%C3%A9riale


Mais à la fin de ce même-lien , vous constaterez que de nouvelles églises de style néo-byzantin sont actuellement construites à Saint-Petersbourg .



LIZOTCHKA 22/08/2010 13:14



Bonjour Alexandre,


D'abord merci pour les photos d'Oranienbaum. Je vais m'y mettre ! Vous pourriez faire un blog, ce serait intéressant !



Gilles 22/08/2010 03:11



Amusant cette legende avec les echaffaudages et le regime communiste. Vous n'avez pas la meme avec Poutine ?


Plus troublant le Christ qui "retient" l'obus dans sa main. Je comprends qu'apres ca, le "bon peuple" ait une veneration particuliere pour cette eglise, bien que son origine soit effectivement
plus tragique.


Vous me donnez de plus en plus envie d'aller a Saint-Petersbourg !


Cordialement



LIZOTCHKA 22/08/2010 13:10



Bonjour Gilles,


Aucune légende de ce genre concernant Poutine, à ce qui me semble. La majorité des Russes ne veut pas le voir disparaître. Bon, le pays a les dirigeants qu'il mérite, les dirigeants qui lui
correspondent ! Concernant l'obus qui n'a pas explosé, l'histoire n'est pas très connue. Bon dimanche !