ДетскиеДомики.Ру - забота о детях с особыми нуждами

 

 

Rechercher Dans Le Blog

Tags

 

Умом Россию не понять,
Аршином общим не измерить:
У ней особенная стать -
В Россию можно только верить.

Nul mètre usuel ne la mesure,
Nulle raison ne la conçoit.
La Russie a une stature
Qui ne se livre qu'à la foi.

Fiodor Tiouttchev (1866)

 

 

Да, и такой, моя Россия,
Ты всех краев дороже мне.
А. Блок


Люби Россию, ибо она мать твоя, и ничто в мире не заменит тебе её.
Казачья заповедь

 


Праздники России


 
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 20:44


Même lorsque je lis des livres sans rapport avec la Russie, je tombe sur elle... Voici un extrait du savoureux récit d'enfance de Cavanna. A Nogent-sur-Marne, dans les années 30... Comme étrangers, il n'y a pas que les Ritals.

ornement


     " Il y a bien aussi les Russes, mais les Russes c'est pas des étrangers. Ils font des métiers de Français. Les Français ne les méprisent pas, ne se foutent pas de leur gueule à l'école. C'est eux qui méprisent les Français. Il paraît que c'est tous des princes et des marquises et qu'ils se sont sauvés à cause des Bolcheviks qui tuaient tous les aristocrates. Les Français ne les aiment pas beaucoup, les Français n'aiment personne, mais on sent qu'ils ont de la considération parce que c'est pas des vrais pauvres mais des gens riches qui ont vécu des choses très tristes, comme dans les feuilletons. Je connais bien Litvinoff et les frères Lichkine, c'est des copains d'école, je suis même allé chez eux. C'est plein de tapis partout, même aux murs, et plein de photos, de vases, de bougies allumées en plein jour, de drôles de Saintes Vierges, des icônes, ça s'appelle. Ils sont marrants, ces gens-là, ils foutent l'argent en l'air pour des conneries, et pourtant ils sont aussi pauvres que nous, mais je ne sais pas comment ils se démerdent, même tout dégueulasses pleins de trous ils ont pas l'air petit monde comme nous autres qu'on est pourtant toujours bien propres bien reprisés. Maman dit que c'est des bohèmes. "

François Cavanna, "Les Ritals", Belfond, 1978

(chapitre "Vercingétorix")



Partager cet article

Repost 0

commentaires

flora 07/05/2010 10:46



J'ai lu ce livre de Cavanna et je l'ai beaucoup aimé, plus même que les Ritals... Une magnifique histoire d'amour où j'ai trouvé des pages extraordinaires sur les Russes qui chantent... que j'ai
vécu moi-même à Moscou...



LIZOTCHKA 07/05/2010 11:42



Je n'ai pas encore lu "Les Russkoffs" !



"Zack" 07/05/2010 07:55



Grande & magnifique Russie ("pardon").



"Zack" 07/05/2010 07:47



&n toute modestie (toujours) très Beau blog ! & Honneur à la grande Russie ....



"Zack" 07/05/2010 07:29



Une blague peut etre le traitement de faveur francais ? (ou supposé comme tel) Pour "l'intelligence" .....



perfecta 07/05/2010 06:56



Je ne connaissais pas et je trouve ce texte génial !