ДетскиеДомики.Ру - забота о детях с особыми нуждами

 

 

Rechercher Dans Le Blog

Tags

 

Умом Россию не понять,
Аршином общим не измерить:
У ней особенная стать -
В Россию можно только верить.

Nul mètre usuel ne la mesure,
Nulle raison ne la conçoit.
La Russie a une stature
Qui ne se livre qu'à la foi.

Fiodor Tiouttchev (1866)

 

 

Да, и такой, моя Россия,
Ты всех краев дороже мне.
А. Блок


Люби Россию, ибо она мать твоя, и ничто в мире не заменит тебе её.
Казачья заповедь

 


Праздники России


 
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 21:28



Les prétendants en deuil (1)

leonida-gueorguievna-1.jpg
Je ne parle pas souvent de l'actualité, mais je fais une petite exception avec la PRINCESSE Léonida Guéorguievna Romanova, morte à Madrid le 23 mai. Le lavage de cerveau fonctionne bien puisque les journalistes parlent le plus souvent de la "grande-duchesse" Léonida Guéorguievna. Ou c'est leur ignorance crasse sur certains sujets, comme d'habitude. Et je ne parle pas des illuminés pour qui Léonida était carrément IMPERATRICE (douairière) !

Voici le reportage de la chaîne pétersbourgeoise "100 TV" sur la cérémonie d'adieu qui a eu lieu aujourd'hui à Saint-Pétersbourg, dans la nécropole des Romanov, la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, dans la forteresse du même nom. La cérémonie est privée, la cathédrale est restée ouverte au public, et on remarque que la petite clique des prétendants est reçue beaucoup moins pompeusement que dans les années 1990. Elle n'est même pas vraiment reçue (tout est à ses frais). L'ancien maire de Saint-Pétersbourg, feu Anatoli Sobtchak, et son épouse Lioudmila Naroussova, les recevaient autrefois avec beaucoup d'honneurs. C'est bien fini tout ça !



maria-vladimirovna-3.jpg
La princesse Maria Vladimirovna, la fille de Léonida, est bien sûr venue de Madrid.

gueorgui-mikhailovitch-2.jpg
Le prince Guéorgui "Hohenzollern-Romanov" (comment faut l'appeler celui-là ?), le petit-fils de Léonida.
Source photos

L'inhumation aura lieu demain dans
la nécropole des grands-ducs, annexe de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Selon ses volontés, Léonida Guéorguievna reposera aux côtés de son mari, Vladimir Kirillovitch. Normal. Mais est-ce qu'il était normal que Vladimir Kirillovitch soit enterré là en 1992, c'est une autre histoire. L'autre clan dans la famille Romanov affirme que non. Au fait, quand est-ce que seront inhumés les restes d'Alexis et de Maria, les enfants de Nicolas II, retrouvés récemment? Là, ce sera un événement, un vrai.

J'ai déjà décrit (ici) les raisons pour lesquelles ces usurpateurs de titres m'insupportent, mais il va sans dire que je ne partage pas les opinions anti-géorgiennes d'un bon nombre d'internautes russes (Léonida appartient à la famille princière géorgienne Bagration de Moukhrani). On peut même lire des commentaires antisémites (à cause de son visage que certains ne trouvent pas typiquement slave). Triste de lire des choses pareilles, mais ce n'est pas surprenant !




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacquet 11/03/2015 15:10

Ok pour presque tout, mais en admettant qu'il n'y ai pas eu de révolution, il y avait de forte "chance" que Kiril monte sur le trône, la santé d'Alexis, et la probable renonciation du frère de Nicolas II, il était le cousin le plus proche, si aucun changement dynastique avait été fait par le dernier Tsar. Donc un petit détail, mais en exil que Kiril accorde le titre de Grand Duc à son fils était un peu normal, par la suite.. .... Car dans quelques décennies on aura comme prétendant un Msieu Romanoff ?? Il n'y a que les familles royales en exil aujourd'hui pour ne pas accepter les mariages morganatiques ! (comique)

durel 22/09/2010 22:13



Bonjour,


Sur quoi vous fondez-vous pour admettre que les restes retrouvés à l'été 2007 et un peu oubliés depuis à la morgue d'Ekaterinbourg seraient bien ceux d'Alexis et de Maria ?



tiot le chti et bunny le chti 04/06/2010 15:30



salut


ben pourtant y a de l'actualité en Russie


bon week end



LIZOTCHKA 04/06/2010 19:16



Mais on lit l'actualité partout. Et puis, la politique n'est pas la chose qui m'intéresse le plus (même si je suis une militante encartée par ailleurs !).



Gilles 03/06/2010 11:34



Merci de ces precisions. Le drapeau "mixte" est, comment dire, assez original. Je pense qu'aujourd'hui on mettrait les armoiries au centre du drapeau, comme en Espagne par exemple.



LIZOTCHKA 04/06/2010 19:15



De rien, Gilles. L'histoire des drapeaux d'avant la révolution est un peu embrouillée.



Aimela 03/06/2010 10:10



Je suis d'accord avec toi, les journalistes devraient bucher sur leur  dossiers ; On trouve des perles aussi  en France ; Je trouve aussi idmissibles qu'on puisse laisser des commentaires racistes et   antisémites sur des blogs, c'est honteux . Bises



LIZOTCHKA 03/06/2010 10:59



Honteux. Et lorsqu'ils sont très répandus, cela ne fait pas honneur à un peuple.



Gilles 03/06/2010 03:23



J'ai effectivement pensé a vous hier soir en voyant un tres court reportage sur une chaine russe, RTR Planeta je crois.


Moi qui essaye d'etre un amateur eclairé de la période napoléonienne, Bagration m'évoque surtout le Prince Pierre Bagration (1765 - 1812), tué a la bataille de la Moskowa. Le général Langeron
(Francais émigré au service de la Russie, qui sera plus tard Gouverneur d'Odessa) écrit de lui : « La nature avait beaucoup fait pour le prince Bagration, mais l'art n'y avait rien ajouté ; né
avec une grande bravoure, un bon coup d'oeil militaire, une activité prodigieuse et avec l'instinct de son métier, il avait acquis l'habitude de la guerre.{...} Il avait aussi un autre talent
bien précieux, c'était celui de se faire adorer de tous ceux qui servaient sous ses ordres. »


Une question de béotien: quel est ce drapeau sur le cercueil ?


Cordialement


Gilles



LIZOTCHKA 03/06/2010 11:24



Bonjour Gilles,
Pour tous les Russes aussi, Bagration c'est avant tout celui de la Moskova. Le drapeau sur le cercueil est l'étendard impérial. Sur la photo de Léonida, on voit aussi deux drapeaux, le tricolore
russe et le drapeau noir-jaune-blanc de la famille
impériale. Au XIXe siècle, les deux drapeaux se disputaient la place de drapeau officiel. Finalement, c'est le tricolore d'aujourd'hui qui a été choisi. Au début de la Première Guerre
mondiale, Nicolas II a tenté d'introduire un drapeau "mixte", en signe
d'union entre le tsar et le peuple, ressemblant à celui qui est sur le cercueil, mais il n'était pas obligatoire, seulement toléré.



agathe 02/06/2010 23:43



bonsoir Elisa


en feuilletant ton blog , je me rends compte que je ne connais pas beaucoup de choses sur la Russie, mais j'y ai vu  beaucoup d'endroits dont tu parles ,  c'est merveilleux de voir ici
, ces lieux que j'ai aimés. merci à toi - bonne soirée



LIZOTCHKA 03/06/2010 11:25



Bonne journée, Agathe !