ДетскиеДомики.Ру - забота о детях с особыми нуждами

 

 

Rechercher Dans Le Blog

Tags

 

Умом Россию не понять,
Аршином общим не измерить:
У ней особенная стать -
В Россию можно только верить.

Nul mètre usuel ne la mesure,
Nulle raison ne la conçoit.
La Russie a une stature
Qui ne se livre qu'à la foi.

Fiodor Tiouttchev (1866)

 

 

Да, и такой, моя Россия,
Ты всех краев дороже мне.
А. Блок


Люби Россию, ибо она мать твоя, и ничто в мире не заменит тебе её.
Казачья заповедь

 


Праздники России


 
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 16:29

 


Je m'intéresse actuellement au tourisme du souvenir et je pense avec émotion à ce lieu dont j'ai entendu parler, mais où je ne suis encore jamais allée. Je suis passée pas loin pourtant, mais tout ça n'intéresse que moi et je ne veux pas infliger des détours et des visites à ma petite famille. Mais la prochaine fois, tant pis, j'y vais.

Photo ASCERF

C'est toujours insolite: à Saint-Hilaire-le-Grand, dans la Marne, on peut voir une chapelle orthodoxe, construite en 1937 par l'architecte russe Albert Benois. Elle est située au milieu d'un cimetière où sont inhumés un millier de soldats russes appartenant aux deux brigades qui sont venues combattre sur le sol français à partir de 1916, et dont la majorité a continué à servir dans une "légion pour l'honneur" après le coup d'Etat de 1917.


Photo RIA Novosti

ASCERF
En face de l'église, s'élève un monument datant de 1917 à la mémoire du 2e régiment spécial russe et de ses héros. Sur l'une de ses faces, on lit l'inscription suivante:
 
" ENFANTS DE FRANCE !
Quand l'ennemi
sera vaincu
et quand vous pourrez
librement
cueillir des fleurs
sur ces champs
souvenez-vous de nous
VOS AMIS RUSSES
et apportez-nous
des fleurs "


ASCERF

CRDP de Champagne-Ardenne, Jean-Pierre Husson
Un petit monastère orthodoxe en bois a été installé près du cimetière.


Des informations et des photos sur ce lieu de souvenir: CRDP de Champagne-Ardenne

L'Association du Souvenir du Corps Expéditionnaire Russe en France (ASCERF), qui organise notamment chaque année un pèlerinage au cimetière russe de Saint-Hilaire-le-Grand: ici . L'association, basée à Paris, est actuellement présidée par Georges V. Kopiloff.

ASCERF

Le souvenir de la Première Guerre mondiale est presque totalement effacé en Russie. Ce n'est pas difficile à comprendre: cette guerre a été commencée par le régime tsariste de Nicolas II, allié fidèle de la France et de l'Angleterre, et elle a été terminée honteusement par les bolchéviks (le traité de Brest-Litovsk). Pour les Russes, il n'y a qu'une seule grande guerre au XXe siècle, une guerre sacrée, c'est 1941-1945. D'ailleurs, pour ne pas l'appeler "seconde" ou "deuxième", le terme le plus souvent utilisé pour la désigner est "Grande Guerre patriotique", Великая Отечественная война, ВОВ. La "Guerre patriotique" tout court était la victoire de la Russie d'Alexandre Ier sur Napoléon en 1812. Zappée celle de 1914-18 ! A Saint-Pétersbourg, j'énervais un jeune communiste de mon entourage (on ne choisit pas sa famille !) en m'obstinant à dire en russe "Deuxième Guerre mondiale". Il jugeait cela injurieux ! D'ailleurs, le vexer, c'est ce que je cherchais car je suis allergique à l'idéologie soviétique et sa terminologie.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

alouette 09/08/2009 11:53

très émouvant...moi aussi, ça me hérisse l'image que les Français ont des Russes ; il paraît que mon grand-père disait volontiers "nous autres les sauvages de l'est", d'un ton pince-sans-rire qui laissait perplexes les Françaisje crois que nombre de soldats se sont retrouvés exilés de fait, partis se battre en France, ils n'étaient plus reconnus par le nouveau régime soviétique ?

loic 01/08/2009 08:44

Je trouve l’aquarelle de la chapelle du cimetière, magnifique, d’une grande finesse. Nous parlons de Waterloo… et d’Austerlitz. La première, défaite d’une France de Napoléon, pourtant plus forcément populaire, la seconde, victoire d’un régime qui n’est plus très prisé, aujourd’hui.
Amitiés. Loic

Zorro et Zorette 31/07/2009 20:03

C'est très émouvant de lire tout ça. Important le souvenir, la mémoire...Je venais faire un petit tour car cela fait un moment que je me suis éloignée de la blogosphère et je découvre toujours avec autant de plaisir tes articles.Bel été à toi et aux tiens.Bisous.Nath et Masha prêtes pour le départ en vacances !

LIZOTCHKA 31/07/2009 21:31


Merci Nathalie, je vous souhaite de passer de bonnes vacances !


margareth 30/07/2009 18:02

C'est un épisode que j'ignorais. Mais au fur et à mesure de mes lectures ou des informations auxquelles je peux avoir accès, je suis surprise de découvrir le nombre et la variété des pays qui ont participé à la libération de notre nation dès la première guerre mondiale. A une époque où les moyens de communication étaient loin d'être ceux que nous connaissons aujourd'hui.

perfecta 30/07/2009 07:54

Un endroit certainement très émouvant...PS : je suis contente de te relire...

Gilles 30/07/2009 04:56

Merci de cette information, car j'ignorais l'existence de ce cimetiere. Je soulignerai au passage que la "Grande Guerre Patriotique", pour les Russes d'aujourd'hui (ou tout au moins pour leurs dirigeants) ne commence qu'en 1941. Il est vrai que l'alliance Allemagne nazie / Russie sovietique, suite au pacte Molotov - Ribbentrop du 23 Aout 1939, est assez peu politiquement correcte ......Cordialement 

Tania 29/07/2009 19:21

Un billet très émouvant, merci Lizotchka.

aimela 29/07/2009 18:08

 Je ne connais pas ce village et  je te dis  mercii de toutes ces informations, j'ignorais que la guerre de 14 -18 fut honteuse pour les russes et j'aurai fait  la même injure .  Bises

delphine 29/07/2009 17:59

C'est important le tourisme du souvenir, nos jeunes ne savent plus rien de ce qui s'est passé ...

LIZOTCHKA 29/07/2009 18:08


Oui, et on oublie aussi nos alliés d'alors...