ДетскиеДомики.Ру - забота о детях с особыми нуждами

 

 

Rechercher Dans Le Blog

Tags

 

Умом Россию не понять,
Аршином общим не измерить:
У ней особенная стать -
В Россию можно только верить.

Nul mètre usuel ne la mesure,
Nulle raison ne la conçoit.
La Russie a une stature
Qui ne se livre qu'à la foi.

Fiodor Tiouttchev (1866)

 

 

Да, и такой, моя Россия,
Ты всех краев дороже мне.
А. Блок


Люби Россию, ибо она мать твоя, и ничто в мире не заменит тебе её.
Казачья заповедь

 


Праздники России


 
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 09:00

Les Pétersbourgeois (1)
Les Pétersbourgeois (3)

Sur la perspective Nevski. Des "souvorovtsy", les jeunes élèves de l'école militaire Souvorov. Celle de Saint-Pétersbourg a été créée en 1955 et elle est située au 26 de la rue Sadovaïa, près de la Nevski.

Sur la Nevski prospekt, encore et toujours.

Tout le monde aime se faire photographier près des grands atlantes du Nouvel Ermitage, surtout les jeunes mariés.


Au bord de la Néva, près du pont du Palais

Près de la forteresse Saint-Pierre-et-Saint-Paul, en avril 2008.
J'ai toujours été amusée par ces gens qui prennent le soleil debout,
face à la Néva...


Une personnalité qui a marqué l'histoire récente de Piter:
Anatoli Sobtchak (1937-2000), le premier maire de la ville de 1991 à 1996.
Docteur en droit, professeur à l'université, son élève le plus célèbre est Vladimir Poutine. C'est Sobtchak qui lui a ouvert les portes de la politique en le prenant dans son équipe à la mairie. Ensuite, la fortune s'est détournée de Sobtchak: défaite électorale, accusations de malversations, exil en France, puis retour en Russie, participation à la première campagne présidentielle de son ancien protégé Poutine en 2000. Sobtchak méritait surement une plus belle carrière, à l'image de celle de Poutine. Lorsque l'horizon allait s'éclaircir avec le succès de Poutine dont il était très proche, Sobtchak est mort d'une crise cardiaque. Le premier maire démocratiquement élu a néanmoins son titre de gloire. Il est entré dans l'histoire comme "celui qui a rendu à la ville son nom historique, Saint-Pétersbourg", en 1991. Ce qui lui vaut encore aujourd'hui la haine des communistes, toujours très remontés contre lui. Ironie du sort, ce n'est même pas Sobtchak qui était à l'origine du référendum où 54% des habitants de Léningrad ont décidé de (re)devenir des Pétersbourgeois... Il était même plutôt contre, pensant que ce serait une injure à la mémoire du million de victimes du blocus de Léningrad et qu'en plus cela coûterait trop cher.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascale 29/06/2009 15:19

BonjourJe suis tombée par hasard sur ton blog. Mon mari et moi sommes partis à St Pétersbourg et Moscou pour 1 semaine au mois de mai 2009 (voyage orgnaisé). Ns sommes revenus enchantés, émerveillés. Ns avons vu des monuments, des palais et des églises magnifiques. Ns avons pris au moins 500 photos. Et en regardant ton blog , j'ai l'impression de retourner la-bas. C'etait un rêve que j'avais depuis quelques années. Je l'ai enfin réalisé et je dis à tout le monde : allez y c'est merveilleux.Pascale

babsy 25/06/2009 14:40

Tout est en grand!!bonne journée,babsy

margareth 25/06/2009 14:33

C'est aussi ce que pensait cette jolie vieille dame qui avait survécu au siège de Léningrad et dont j'avais entendu l'histoire lors de plusieurs émissions de radio. Elle concluait, en référence à ces événements : pour moi ce sera toujours Léningrad !

Muad' Dib 24/06/2009 22:44

Coucou Lizotchka, merci pour ces photos insolites.Je te souhaite une bonne fin de soirée.Gros bisous,

alouette 24/06/2009 17:40

très intéressant, comme toujours ; le contraste est amusant entre la demoiselle en mini-jupe avec les sandales à talons aiguilles et lacets dorés, et les deux ados embarrassés dans leur tenue militaire...bonne journée

ESPERANCE 23/06/2009 22:01

wawwwwwwwwwwwwww impressionnantbises et bonne semaine

Kty 23/06/2009 21:11

jolie mariée !

flora 23/06/2009 17:49

Je lis toujours avec grand plaisir tes articles  -  nostalgie, quand tu nous tiens!  -  même si j'aurais du mal à reconnaître le "Léningrad" de mes vingt ans...

bunny le chti 23/06/2009 16:46

salutils pourraient s'allonger pour bronzerelles sont courtes les jupes dans le coinbonne soirée

musearevelise 23/06/2009 12:27

Coucou elise, toujours de belles photos à nous faire découvrir, c'est vrai que c'est marrant tous ces gens qui restent debout en maillots pour prendre le soleil, et je savais pas qu'il y avait aussi des maires, je te souhaite une belle semaine bisous véronique

aimela 23/06/2009 10:50

J'aime bien tes articles , ils sont toujours bien illustrés , bises

perfecta 23/06/2009 07:31

Merci pour la balade et bonne journée !