ДетскиеДомики.Ру - забота о детях с особыми нуждами

 

 

Rechercher Dans Le Blog

Tags

 

Умом Россию не понять,
Аршином общим не измерить:
У ней особенная стать -
В Россию можно только верить.

Nul mètre usuel ne la mesure,
Nulle raison ne la conçoit.
La Russie a une stature
Qui ne se livre qu'à la foi.

Fiodor Tiouttchev (1866)

 

 

Да, и такой, моя Россия,
Ты всех краев дороже мне.
А. Блок


Люби Россию, ибо она мать твоя, и ничто в мире не заменит тебе её.
Казачья заповедь

 


Праздники России


 
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 21:50

 


Les Russes à Nice (1)
Les Russes à Nice (3); la chapelle commémorative
Les Russes à Nice (4); Hôtel L'Oasis
(5) "La Promenade des Russes"
La suite dans la rubrique "Les Russes à Nice"...

L'écrivain Nicolas Gogol (dont la Russie et l'Ukraine fêtent cette année le bicentenaire de la naissance) a séjourné à Nice au début des années 1840, mais cela n'a eu aucune influence sur ses compatriotes. La véritable aventure russe dans la région a commencé un peu plus tard, grâce à une tête couronnée.

L'impératrice douairière Alexandra Fiodorovna, née Charlotte de Prusse
(1798-1860)
Franz Xaver Winterhalter
1856
Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg

L'impératrice douairière Alexandra Fiodorovna, veuve de Nicolas Ier, a fait plusieurs longs séjours à Nice, de 1856 à 1859, avec l'espoir que le climat améliorerait son état de santé. Beaucoup d'aristocrates russes et de membres de la famille impériale ont suivi l'exemple de leur tsarine. Passer l'hiver dans cette région, loin du climat exécrable de Saint-Pétersbourg, était devenu très à la mode. Nice, encore sarde, et ses alentours, se sont tranformés en un lieu de villégiature prestigieux et aussi en un refuge pour phtisiques. D'autre part, la rade de Villefranche, entre Nice et Monaco, était, à la suite d'une convention passée avec Victor-Emmanuel II de Savoie, une base navale militaire russe.

L'église Saint-Nicolas-et-Sainte-Alexandra au 6, rue Longchamp.

La colonie russe était donc assez nombreuse sur ces terres sardes. Cependant, il manquait un lieu de culte. Pour certaines cérémonies, il fallait faire appel aux aumôniers des navires de guerre ancrés à Villefranche, ou aller à Marseille, où il existait une église orthodoxe grecque. Sous l'égide de l'impératrice douairière Alexandra Fiodorovna, il a été décidé de construire une église orthodoxe russe à Nice. La pose de la première pierre s'est déroulée en présence du grand-duc Konstantin Nikolaïévitch, le fils d'Alexandra Fiodorovna. Le projet d'Alexandre Koudinov a été modifié par l'architecte niçois Barraya pour ne pas trop heurter les autorités religieuses locales. L'iconostase a été offerte par Alexandra Fiodorovna.

Plus modeste que la cathédrale Saint-Nicolas (ici), mais plus ancienne, l'église continue à être ouverte au culte (ici pour les horaires des offices).

La consécration de l'église, en 1859, a eu lieu en présence de la grande-duchesse Marie (la fille d'Alexandra Fiodorovna), de diplomates et de personnalités russes. L'impératrice douairière, qui avait tant oeuvré pour que ce projet se réalise, était absente pour des raisons de santé.
La bibliothèque paroissiale, au rez-de-chaussée de l'église, inaugurée en 1860, existe encore de nos jours, rue du Docteur Michel Rosanoff (ici).

Partager cet article

Repost 0
Publié par LIZOTCHKA - dans Les RUSSES à NICE
commenter cet article

commentaires

george 02/11/2013 21:22

bonne lecture

Enrico 27/02/2012 02:27


Vous m'avez fait découvrir tout un pan de Nice à travers ces anecdotes


Par contre vous vous trompez souvent sur Nice avant 1860... Elle n'avait rien de Française, n'était pas destinée à le devenir et haïssait la période du premier empire qui l'avait vu une première
fois annexée par la vermine française!

kéline 12/04/2009 11:40

bonnes fêtes de Pâques ma chère Lizotchka bisous

Muad' Dib 10/04/2009 21:53

Coucou Lizotchka, je te souhaite une très bonne soirée et de bonnes fêtes de Pâques.Gros bisous,

Muad' Dib 08/04/2009 18:11

Coucou Lizotchka, je me contente d'une visite express mais avec les enfants en vacances et ce temps pluvieux, mon temps d'ordi est limité ...Gros bisous,

Margareth 08/04/2009 09:42

J'ai vécu quelques années à Nice et l'église russe me rappelle certains souvenirs...

revelise 06/04/2009 20:23

coucou elise, je te souhaite un bon début de semaine, bisous

bunny le chti 06/04/2009 18:10

salut elle est simple mais belle et puis c'est un lieu de culte c'est pas pour visiter bonne soirée

Charline 06/04/2009 15:11

En passant chez Muad j'ai trouvé ton adresse. Très intéressant ce blog que je visiterais  volontiers plus longuement.

LIZAgrece 06/04/2009 08:52

Merci pour cette page

Muad' Dib 06/04/2009 05:44

Coucou Lizotchka, merci de nous apprendre toutes ces choses sur lces relations étroites entre Nice et la Russie.Gros bisous et très bonne semaine,

Galinette 05/04/2009 21:32

Très intéressant de découvrir mieux cette facette de Nice !!

loic 05/04/2009 16:55

Hier, la famille impériale, les aristocrates, aujourd'hui les nouvelles fortunes... La route de la côte continue de transmettre sa carte aux générations russes qui se succèdent ! Merci de cette promenade... des Russes. Amitiés et bonne soirée. Loic

qing et rene 05/04/2009 04:14

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
OB deconne peu de photo visible ce jour
Bonne journée du dimanche amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine souvent très mal connue, et accueillante.

delphine 04/04/2009 15:16

à Nice j'avais visité l'église orthodoxe russe, elle est magnifique ...

revelise 04/04/2009 15:14

bonjour elise, un article très intéressant à lire et l'on découvre à travers tes photos la russie à nice, je te souhaite un bon samedi bisous

kéline 04/04/2009 11:07

voila une aventure russe que j'ignorais  !  En même temps,  je découvre  ces églises orthodoxes à Nice, ville que je ne connais pasque l'impératrice Alexandra Fiedorovna semble triste...bon week end Lizotchka

perfecta 04/04/2009 07:55

Merci pour cette balade "insolite" dans une ville que je connais assez mal. Je savais qu'énormément d'anglais avaient pris leurs quartiers d'hiver dans la région mais je l'ignorais à propos des russes !