ДетскиеДомики.Ру - забота о детях с особыми нуждами

 

 

Rechercher Dans Le Blog

Tags

 

Умом Россию не понять,
Аршином общим не измерить:
У ней особенная стать -
В Россию можно только верить.

Nul mètre usuel ne la mesure,
Nulle raison ne la conçoit.
La Russie a une stature
Qui ne se livre qu'à la foi.

Fiodor Tiouttchev (1866)

 

 

Да, и такой, моя Россия,
Ты всех краев дороже мне.
А. Блок


Люби Россию, ибо она мать твоя, и ничто в мире не заменит тебе её.
Казачья заповедь

 


Праздники России


 
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 19:00

Alfredo Tradigo
Icônes et saints d'Orient
Traduit de l'italien par D. Férault
Hazan, 2005

En couverture: détail d'une icône d'un monastère du mont Athos, représentant l'archange Gabriel (XIVe siècle)


     Je n'ai pas hésité. Il a suffi que je feuillette le livre  quelques secondes pour comprendre que c'était un trésor. J'en ai immédiatement acheté  trois exemplaires: deux pour des copines russes qui travaillent comme guides à Pétersbourg avec des francophones (au musée Russe, il y a des icônes), et un exemplaire pour moi, bien sûr.
    
     Tout, abolument tout est expliqué et classé d'une manière très claire, d'après les thèmes: l'Ancien Testament, les épisodes de l'Evangile, les fêtes, la Vierge, le Christ, les apôtres, les ermites et saints d'Orient... L'auteur commence par nous expliquer ce qu'est une iconostase, les différences entre les icônes processionnelles, domestiques et théologiques. Pour couronner le tout, on a droit à un glossaire, pratique.
    
     J'avais un peu de mal à m'y retrouver avec tous les types d'icônes, la Mère de Dieu "Qui montre la voie", celle "De la Tendresse", celle "Console ma peine"... le Christ "Oeil qui veille", "En Trône", "Non fait de main d'homme"... mai
s là,  des fiches  remettent tout en place. Elles sont accompagnées de reproductions d'excellente qualité et commentées. Tout le monde peut trouver son bonheur: ceux qui n'y connaissent rien et ceux qui ont quelques notions d'iconographie et des Ecritures. Un chapitre est consacré aux saints russes: Boris et Gleb, Serge de Radonège, Cyrille de Bélozersk, Séraphin de Sarov.... Fascinant !

Aidée de ce livre, je vais vous parler de l'icône suivante:


Ecole des Stroganov

"Saint Basile le Bienheureux"

1600

Galerie Trétiakov, Moscou


     Il existe une forme particulière de sainteté en Russie: les "fols en Christ" (yourodivy, юродивый). Ces personnes choisissaient une vie de privations et de prière. Alexandre Pouchkine en a immortalisé un, Nikolka, dans Boris Godounov.
    
     Basile (Vassili en russe, 1464 ou 1469-1552), un de ces "fols en Christ", est devenu l'un des saints les plus vénérés de Moscou.
Il a été canonisé en 1588. Il errait dans les rues, passait la nuit à la belle étoile, en priant inlassablement, "sans vêtements ni souliers, comme le premier homme dans le paradis terrestre avant le péché" (Vie). Il pouvait s'adresser à tout le monde, du plus humble "moujik" jusqu'au tsar Ivan le Terrible auquel il a osé reprocher sa cruauté. Ses restes reposent dans la truculente cathédrale de la place Rouge que la terre entière connaît.
    
      L'iconographie le représente nu, les paumes et le regard tournés vers le haut dans une attitude de supplication adressée à la Trinité ou à la Mère de Dieu, qui apparaissent dans les nuées ouvertes (ici, la Trinité). La maigreur extrême de Basile met en évidence sa spiritualité. La blancheur de la table de la Trinité se reflète en quelques rehauts de lumière sur ses longs cheveux hirsutes. L'idéal grec de la beauté est totalement absent de cette représentation, où Basile ressemble davantage à un ver de terre qu'à un homme. Et pourtant, il touche le ciel et voit la Trinité !


La cathédrale de l'Intercession-de-la-Vierge, mondialement connue sous le nom de Basile-le-Bienheureux ou Saint-Basile. Elle a été construite sous le règne d'Ivan le Terrible, près du Kremlin.
Photo d'août 2007


Partager cet article

Repost 0

commentaires

agathe 20/11/2008 08:53

je ne savais pas tout cela , c'est beau cet endroit, j'ai adoré naturellement, on ne s'en lasse pas ,belle journée

bunny le chti 19/11/2008 14:56

salutelles sont belles et originales les églises russesbonne soirée

dominique03 06/11/2008 09:22

"Fou de Dieu" en Russie, l'hiver surtout, je suis très admirative. En Inde, les "saddhus" vivent encore comme ça, et ont la même quête d'absolu.Je manque de références en matière d'histoire des religions (je n'avais jamais vu d'icône de saint Basile), mais c'est curieux ces démarches spirituelles qui se ressemblent tant.

L@urence 25/10/2008 22:36

merci de ton passage sur mon blog hier.c'est merveilleux tous ces batiments si différents des notres françaisc'est interessant ton blog : dépaysement assuré !

delphine 21/10/2008 00:10

Ce livre doit être bien utile, merci du conseil

bunny le chti 20/10/2008 17:42

salutil parait que les icones sont super belles en russie bonne soirée

kéline 20/10/2008 14:18

j aime beaucoup l icône de St Basile et je trouve que l' architecture de t Basile est magnifique et je ne sais pas pourquoi elle me fait penser à un conte de fée

bunny le chti 19/10/2008 09:24

salutsuperbe cette cathédrale Aujourd'hui c'est la saint René alors je me paye une part de gâteau pour moi tout seul , lolbonne journée

LIZOTCHKA 19/10/2008 11:37



Bonne fête et bon dimanche!



revelise 17/10/2008 21:09

Un magnifique article, j'ai toujours été attirée par la russie, et par son histoire et par son monument, je repasserai lire les autres articles, je vous souhaite une bonne soirée et à bientôt.

LIZOTCHKA 17/10/2008 22:05



Bonne soirée, a plus!